Pharmaceutique Wilson - Flux RSS de conseils santé Les conseils santé de Pharmaceutique Wilson et dossiers sur les maladies et pathologies les plus courrantes. https://pharmaceutique-wilson-denain.pharmacorp.fr/conseils Mon, 30 Jan 2023 06:15:22 +0100 <![CDATA[L'acné : comment la traiter ?]]> Plus gênante que grave, l’acné touche 80% des adolescents. Même si 90% des cas d’acné à l’adolescence disparaissent spontanément à 25 ans, il est nécessaire de ne pas négliger l’hygiène, le soin et le traitement.

 

D'où vient l'acné ? 

L’acné est une maladie qui résulte de la conjonction de 3 mécanismes.

  • La hausse de la sécrétion du sébum (cette substance est sécrétée par votre peau pour la protéger du dessèchement et des agressions extérieures.

  • L’obstruction du canal séborrhéique : lorsque les cellules superficielles de la peau empêchent la sortie du sébum
  • L’inflammation du follicule : le bouchon du canal formé créé des conditions favorables au développement d’une bactérie, connue sous le nom de Propionibacterium acnes, créant ainsi une cascade de réactions inflammatoires et la formation du fameux bouton

 

Des soins adaptés à l'acné

Avec ou sans traitement médicamenteux, il convient de privilégier une hygiène adaptée et quotidienne. L’excès de sébum (ou de gras) doit être enlevé en douceur pour ne pas entraîner une réaction de surproduction des glandes surproduisant ce sébum. Ainsi, il vaut mieux utiliser des gels ou des pains « sans savon » pour peaux à tendance acnéique ou peaux grasses à imperfections qui dessèchent moins ou une eau micellaire si le nettoyage se fait à l’aide d’un coton. Les gels et crèmes à base notamment d’antiseptique, de kératolytique, de sels de zinc ou de cuivre, peuvent être utilisés s’ils sont bien tolérés.

Parce qu’une peau grasse n’est pas forcément hydratée, après la toilette du matin, appliquez une crème hydratante à la formule adaptée aux peaux grasses, plus fluide et moins grasse. Le produit peut contenir des agents apaisants, anti-inflammatoire, matifiant ou séborégulatrice (limitant la sécrétion du sébum) afin d’agir sur les causes de ce problème de peau.

Il faut proscrire le savon ordinaire ou « savon de Marseille » et les produits alcoolisés. Il est déconseillé aussi d’utiliser un gant de toilette et de nettoyer le visage sous le jet de la douche (provoque un dessèchement de la peau par le calcaire, une dilatation des vaisseaux, donc une rougeur, et une réaction réflexe de sursécrétion de sébum).

Enfin, il est indispensable de protéger les boutons du soleil pendant la belle saison pour limiter les effets sur la cicatrisation et à la poussée d’acné dans les semaines suivant l’exposition. Certaines soins hydratant quotidiens contiennent des filtres UV.

 

Le rasage est-il conseillé quand on a de l'acné ? 

Le rasage est un traumatisant pour les lésions acnéiques inflammatoires. Préférez le rasage électrique ou un rasage manuel avec une crème de rasage travaillée avec un blaireau. Avant le rasage, nous vous recommandons de nettoyer le visage et le cou avec un gel nettoyant doux antibactérien, hydratant, non-gras, réparateur et apaisant. Bannir les après-rasages alcoolisés et les soins enrichis au menthol.

 

Peut-on faire un gommage quand on a de l'acné ? 

Les gommages seront adaptés et au maximum une fois par semaine lorsque la peau n’est pas irritée ou trop inflammée. Les masques purifiant ou séborégulateurs peuvent être fait jusqu’à 2 fois par semaine. Le maquillage doit être limité et « non comédogène ». Dans ce contexte et pour camoufler la couleur rouge, utilisez un pigment vert ; pour camoufler les points noirs, la couleur beige.

 

Le traitement médicamenteux

La prise en charge médicamenteuse de l’acné diffère selon la sévérité des lésions et son retentissement psychosocial. Elle est toujours associée aux règles d’hygiène énoncées précédemment ou plus spécifique selon les traitements. Malgré une phase d’attaque, les effets ne sont pas visibles immédiatement et ne permettent pas d’en guérir. Plusieurs mois ou plusieurs années de traitement sont parfois nécessaires pour éviter les récidives.

Les traitements locaux reposent sur des rétinoïdes ou du peroxyde de benzoyle, associés avec des antibiotiques locaux efficaces contre Propionibacterium acnes. Les traitements oraux sont des antibiotiques actifs contre cette même bactérie ou l’Isotretinoïne. Cette dernière est prescrite dans les formes les plus importantes avec une guérison ou un effet durable. Cependant, les conditions d’obtention et de suivi sont importantes car le médicament est tératogène (entraînant des malformations du fœtus de la femme enceinte). Les femmes devront justifier tous les mois de la prise de pilules contraceptives et de leur non-grossesse.

Des traitements non-médicamenteux sous forme de masque et de gels existent aussi avec de réelles efficacités et un risque moindre. Les dermatologues et votre pharmacien peuvent vous conseiller les produits de dermocosmétiques adaptés.

 

Avec toutes ces bonnes explications, aucune raison de passer à côté du traitement de l’acné. Reste qu’un traitement n’est efficace que s’il est fait correctement… 50 à 68% des patients ne le respecteraient pas !

]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/586-lacne-comment-la-traiter
<![CDATA[Comment faire prendre une gélule ou un comprimé à un enfant ?]]>

Il n'est pas toujours facile d'avaler un comprimé ou une gélule, surtout pour les plus jeunes. Voici nos conseils pour vous aider :

  1. Il ne faut jamais couper ou écraser un comprimé, ni vider une gélule sauf si vous avez l'autorisation de votre médecin ou pharmacien
  2. Un comprimé doit être pris assis ou debout, avec un grand verre d'eau
  3. Vous pouvez faire boire votre enfant dans une bouteille : le fait de lever la tête pour boire facilite la déglutition
  4. Pour masquer efficacement le goût avant d'avaler, donnez lui une cuillère de pâte de noisette (si c'est adapté à son âge)
  5. Vous pouvez aussi l'enrober dans une cuillère de miel, de confiture, yaourt, sauce au chocolat …
  6. Si ça ne passe toujours pas, parlez-en à votre pharmacien pour voir s'il existe une autre forme galénique
]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/585-comment-faire-prendre-une-gelule-ou-un-comprime-a-un-enfant
<![CDATA[Comment retirer une écharde ?]]>

Vous vous êtes planté une écharde dans la peau ? Voici comment la retirer :

  1. Lavez-vous bien les mains ainsi que la zone concernée avant de commencer (désinfecter la zone si l'écharde est en bois pour ne pas la mouiller)
  2. Stérilisez votre pince à épiler avec de l'alcool pour éviter tout risque d'infection
  3. Si l'écharde est sous la peau, vous pouvez essayer de décoller cette dernière à l'aide d'une aiguille stérilisée
  4. Attrapez l'écharde avec la pince à épiler et retirez-la toute entière
  5. Une écharde qui vient de la terre ou des plantes peut entraîner le tétanos. Vérifiez si vous êtes à jour de votre vaccin (le dernier doit remonter à moins de 10 ans). Si ce n'est pas le cas, faites vous vacciner dans les 48h
  6. Il ne faut pas garder une écharde ou des éclats sous la peau. Si vous n'arrivez pas à la retirer vous-même, allez voir un médecin

N'oubliez pas de désinfecter après l'extraction de l'écharde !

]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/583-comment-retirer-une-echarde
<![CDATA[Les bons conseils pour une cure de détox après les fêtes]]> La période d’hiver et les fêtes de fin d’année riment souvent avec des excès qui ne sont pas toujours bons pour notre organisme. Lors de cette période, on a tendance à enchaîner les repas trop riches et souvent alcoolisés, le sommeil est moins régulier, et on a tendance à négliger l’activité physique... Voyons ensemble comment repartir sur de bonnes bases en commençant cette nouvelle année 2023 par une bonne cure détox.

 

Qu’est-ce que les toxines et comment les éliminer ?

Dans le langage courant, on utilise le terme « toxine » présente dans le corps pour désigner des particules artificielles (pesticide, additifs, conservateurs…) ou des déchets naturels produits par le corps provenant de notre alimentation ou de l’activité métabolique de l’organisme.

Les toxines passent dans le sang puis sont filtrées et stockées dans les organes comme le foie, les reins, les poumons... Elles sont éliminées de façon naturelle mais on peut optimiser cette élimination en ayant recours à une cure détox.

 

Nos 3 conseils pour une bonne cure détox

En numéro 1, repartir sur une alimentation saine. On fait le vide dans le frigo et les placards des aliments transformés, trop gras, trop salés, trop sucrés. On privilégie les fruits et légumes de saison, les céréales complètes, les boissons et les protéines végétales plus facilement assimilables. Préférer la cuisson vapeur pour les légumes, elle permet de conserver les vitamines et les nutriments.

En numéro 2, l’hydratation est très importante pour l’élimination. Il faut boire environ 2 litres d’eau par jour, on peut la consommer sous plusieurs formes ; eau minérale, tisanes, infusions, soupes, jus de fruit ou de légumes, afin de varier les plaisirs. Bien évidemment, on évite les boissons sucrées, mais aussi le café et surtout l’alcool. Le citron, avec son action drainante et détoxifiante, est un allié de la cure détox.

En numéro 3, adopter une meilleure hygiène de vie. Avoir une activité physique régulière (marche, natation, …) car elle stimule tous nos organes ; avoir un bon sommeil en se couchant tôt et en essayant de dormir 7 à 8h par nuit (oublier les écrans qui émettent de la lumière bleue après 20h) ; arrêter les mauvaises habitudes comme la cigarette. En cette nouvelle année, l’arrêt du tabac pourrait faire partie des bonnes résolutions. Vous pouvez aussi participer au Dry January et arrêter l'alcool, au moins durant la cure !

 

Détox au naturel

De nombreuses plantes ont une action drainante et détoxifiante ; on va retrouver classiquement l’artichaut et le radis noir pour le foie, le fenouil pour la digestion, le pissenlit pour drainer et bien d’autres encore. Si vous êtes des adeptes de l’homéopathie ou de l’aromathérapie, vous pourrez aussi utiliser certaines souches ou certaines huiles essentielles pour vous aider lors de votre détox. Rapprochez-vous de votre pharmacien, il saura vous conseiller par rapport à vos habitudes.

 

À bannir

  • L’utilisation de laxatifs. Ce sont des médicaments qui permettent d’accélérer le transit. Utilisés à mauvais escient, ils peuvent provoquer l’irritation du colon, des diarrhées et l’aggravation des déficiences minérales.
  • Le jeûne. Sans encadrement, le jeûne peut être dangereux pour la santé. De plus, il dérègle tous les mécanismes du métabolisme.
  • Les cures monofruit ou monolégume. Outre le déséquilibre inévitable, cette cure peut provoquer des diarrhées et donc la déshydratation. C’est aussi l’assurance de faire des carences vitaminiques !
  • Les régimes trop stricts en général. Tout régime trop intense conduit inévitablement à un effet yo-yo. Apprendre à son corps à se passer des calories n’est pas une solution à long terme.


Attention, les femmes enceintes et les personnes souffrant de certaines pathologies ne peuvent pas se lancer dans ce type de cure, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/289-les-bons-conseils-pour-une-cure-de-detox-apres-les-fetes
<![CDATA[La chute de cheveux]]> Nous avons plus de 100 000 cheveux sur la tête qui vivent et se renouvellent en permanence. Nous en perdons chaque jour une cinquantaine sans même s’en rendre compte. Si la chute de cheveux est plus conséquente, ce n'est plus un mécanisme normal, mais elle peut être corrigée...

 

Vie d’un cheveu

Un cheveu va pousser entre 2 et 4 ans chez l’homme et entre 4 et 7 ans chez la femme. Puis il va se mourir pour se renouveler. 3 mois environ après sa mort le cheveu sera expulsé. Mais ils ne repousseront que 25 fois environ sur toute une vie. C’est ainsi qu’il est plus fréquent de voir des hommes âgés sans cheveux plutôt que des femmes.

 

Causes de la chute de cheveux

Les causes sont multiples. Le plus fréquemment, des agressions ou un stress important entraînent la mort du cheveu qui ne tombera que 3 mois après environ. Des phénomènes internes entraînant une sursécrétion de sébum (gras du cuir chevelu le protégeant) étouffe le bulbe capillaire et entraine la chute du cheveu. Des carences, notamment en fer, sont également une des causes de la perte de cheveux. Ces phénomènes sont corrigeables.

D’autres le sont aussi, mais le problème est médicamenteux. Certains traitements de chimiothérapie sont à l’origine d’une perte de cheveux rapide, voire totale en quelques jours ou quelques semaines et la repousse ne se fait que lorsque le traitement est arrêté. Ce qui n'est pas toujours possible. Certains médicaments plus communs peuvent parfois entraîner des chutes quelques mois après la prise comme des antibiotiques, des anti-arythmiques, des bétabloquants, … Il faut envisager le changement de médicament avec son médecin avec l’aide de son pharmacien pour arrêter ce processus.

Des dermatoses et des affections générales provoquent des chutes spécifiques : teignes, pelade, cicatrices, lichens. Chaque cas doit se soigner de manière précise pour stopper le phénomène.

Inévitable, l’alopécie frappe plus les hommes que les femmes. C’est la perte de cheveux liée à l’âge et à la génétique. C’est une perte progressive qui peut être freinée, mais qui reste irréversible. Chaque zone éclaircie ne se ré-étoffera que par la pose d’implant ou de complément capillaire.

 

Traitement de la chute de cheveux

Inévitablement, la cause la plus facile à traiter est la carence en vitamines, acides aminés et minéraux. Des médicaments et des compléments alimentaires viennent la corriger. Ils contiennent les principaux besoins réclamés par le bulbe capillaire. En complément, il est intéressant de travailler sur la microcirculation en utilisant des shampooings spécifiques ou des solutions locales afin d’amener les éléments nutritifs jusqu’aux bulbes et d’effectuer des massages du cuir chevelu lors de l’application de shampoings adaptés.

La sursécrétion de sébum peut être corrigée de manière locale par l’application sur le cuir chevelu de solution permettant une action sur la glande sébacée (celle qui produit le sébum).

Enfin, un cuir chevelu en bonne santé permet « une bonne terre » pour la culture de ses cheveux. L'utilisation de shampooings de qualité et adaptés à chaque cuir chevelu permet d'éviter la chute, la rechute et autres problèmes. Votre pharmacien est expert de la perte de cheveux et saura vous conseiller les meilleurs traitements contre la chute, mais aussi des soins quotidiens adaptés.

]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/41-la-chute-de-cheveux
<![CDATA[Ma crème nourrissante à l'huile d'amande douce]]>

Comment fabriquer un soin maison à l'huile d'amande douce ? Voici comment fabriquer un soin hydratant pour la peau en quelques étapes simples. Ce soin à appliquer sur le corps renforce l'élasticité de la peau grâce à l'huile d'amande douce, est apaisant grâce à l'eau florale de camomille. La cire d'abeille permet quant à elle de nourrir la peau en profondeur.

  1. Lavez-vous les mains avant d'entamer la préparation
  2. Faites fondre doucement au bain-marie 4 cuillères à soupe de cire d'abeille dans 20cl d'huile d'amande douce
  3. Quand la texture est lisse et homogène, retirez du feu
  4. Ajoutez 4 cuillères à soupe d'eau florale de camomille et 10 gouttes d'huile essentielle de lavande 
  5. Mélangez bien jusqu'à obtenir une consistance assez ferme
  6. Transvasez la crème encore tiède dans un pot en verre hermétique préalablement stérilisé. A conserver au frigo 2 mois maximum
]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/579-ma-creme-nourrissante-a-lhuile-damande-douce
<![CDATA[8 idées cadeaux en pharmacie pour Noël]]> En panne d'inspiration pour faire vos cadeaux ? Voici 8 idées de cadeaux pour faire plaisir à vos proches, avec des produits de soin, des produits bons pour la santé ou écologiques disponibles à la pharmacie :

 

Une bouillotte

Avec la recommandation de chauffer à 19°C cet hiver, quoi de mieux qu’une bouillotte pour se réchauffer ? C’est aussi efficace en cas de douleurs : règles et maux de ventre, tensions musculaires, douleurs articulaires … Il existe des bouillottes qui passent au micro-ondes (durée de chaleur environ une heure) et des bouillottes à remplir d’eau bouillante (durée : plusieurs heures). Attention à ne pas trop faire chauffer l’eau pour ces dernières afin de ne pas s’ébouillanter !

 

Un coffret de produits de parapharmacie

Un coffret réunit plusieurs produits complémentaires et utiles pour prendre soin de soi. Offrir un coffret peut permettre de faire découvrir une marque qu’on adore à un proche ou de lui offrir les produits d’une marque qu’il ou elle plébiscite déjà !

 

Un diffuseur et des huiles essentielles

La pharmacie est le bon endroit pour vous faire conseiller sur des huiles essentielles agréables et bénéfiques pour la santé à diffuser dans sa maison. Puissantes et pleines de bienfaits, certaines huiles essentielles peuvent aussi être contre-indiquées dans de nombreux cas (certaines maladies, aux enfants, aux femmes enceintes, …) alors n’hésitez pas à nous demander conseil pour offrir les plus adaptées à chaque situation.

 

Une bougie ou un parfum d’intérieur

Contrairement aux diffuseurs d’huiles essentielles qui peuvent présenter des contre-indications, les parfums d’intérieur ou les bougies sont adaptées à tout le monde ! Vous pouvez opter pour une bougie parfumée, alliant l’aspect décoratif à la senteur agréable.

 

Un parfum

A la pharmacie, vous pouvez retrouver plusieurs grandes marques de parfumerie. Vous pouvez opter soit pour un parfum classique qui a fait ses preuves ou pour une eau de Cologne, plus fraîche et légère (contrairement au parfum qui est un mélange de plusieurs essences, l’eau de Cologne est un mélange contenant simplement 5% d’huiles essentielles et de l’alcool).

 

Du maquillage

Misez sur un coffret ou un assortiment de maquillages : poudre, crayon, fond de teint ou encore vernis. Choisir du maquillage en pharmacie, c’est privilégier une composition plus « clean ». En effet, les laboratoires pharmaceutiques s’attachent de plus en plus à éviter les produits controversés, à limiter les ingrédients et à utiliser des substances produites à proximité.

 

Un kit DIY pour fabriquer son soin

Pour un proche qui est sensible au naturel, à l’écologie, au zéro déchet, vous trouverez des produits bruts à utiliser tels quels ou pour créer soi-même ses soins ou cosmétiques : huiles essentielles, huiles végétales, eaux florales,

 

Une trousse de soin bébé

Coffrets de naissance trop mignons avec une eau de toilette et/ou un doudou, ou encore assortiment préparé à la demande : sucettes, produit de soin, huile de massage … Vous trouverez ce qu’il faut à la pharmacie pour faire un cadeau de Noël à un tout-petit !

 

Pensez aussi à regarder dans notre catégorie Promotions pour trouver des cadeaux à petits prix !

]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/576-8-idees-cadeaux-en-pharmacie-pour-noel
<![CDATA[Brûlures : comment réagir ?]]>

  1. Si la brûlure fait plus de 10 fois la taille de la paume de la main pour un adulte et plus de 5 fois la taille de la paume de la main pour un enfant, alertez le SAMU (15) ou les pompiers (18)
  2. Le premier geste à faire est de mettre la zone brûlée sous l'eau froide (15°C) afin de la refroidir. Faites-le le plus vite possible
  3. Si des vêtements adhèrent à la zone brûlée, n'essayez pas de les retirer
  4. Appliquez une pommade ou une crème protectrice ou hydratante de type vaseline ou bien du tulle gras. Demandez conseil à la pharmacie si besoin.
  5. Appliquez un pansement stérile
  6. Ne percez pas les cloques
]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/575-brulures-comment-reagir
<![CDATA[Comment mettre correctement un suppositoire ?]]>

Contrairement à ce que l'on peut penser, un suppositoire s'insère la partie plate en premier, voici quelques conseils pour mettre correctement un suppositoire :

  • Lavez-vous bien les mains avant d'entamer la procédure
  • Les suppositoires ont des formes variées, mais dans tous les cas, une des extrémités est en forme d’ogive, tandis que l’autre est plate
  • La partie plate s’insère en première et l’ogive en dernière. Ainsi, le suppositoire sera propulsé grâce aux muscles du sphincter
  • Astuce : le fait de le mouiller facilitera l'introduction du suppositoire
  • Pour les enfants, relevez les jambes. Pour les adultes, mettez vous en Position Latérale de Sécurité
  • Conservez les suppositoires à l'abri de la chaleur, ce sont des médicaments fragiles
]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/574-comment-mettre-correctement-un-suppositoire
<![CDATA[Comment utiliser son bain de bouche ?]]>

Contre la mauvaise haleine, antibactérien, contre les caries, la gingivite … Les bains de bouche permettent de lutter contre divers désagréments  : n'hésitez pas à vous faire conseiller à la pharmacie pour avoir le bon ! Ensuite, voici comment faire un bain de bouche :

  1. Utilisez votre bain de bouche après vous être brossé les dents si possible
  2. Versez le bain de bouche dans le petit gobelet fourni. Attention à bien respecter la quantité si le bain de bouche est un médicament sur ordonnance
  3. Prenez le liquide dans votre bouche et rincez-vous les dents pendant le temps indiqué, souvent entre 30s. et 1 min
  4. Le produit doit passer partout dans la bouche : entre les dents, sur les dents de devant, celles de derrière, ...
  5. Recrachez votre bain de bouche dans l'évier
  6. Avec certains bains de bouche, il est nécessaire d'attendre un peu avant de boire ou de manger

Respectez bien la durée d'utilisation du bain de bouche : ne l'utilisez pas plus de jours que ce qui est prescrit. Si votre bain de bouche est de l'automédication, ne l'utilisez quotidiennement, au risque de déséquilibrer votre flore buccale !

]]>
https://www.mesoigner.fr/conseils/572-comment-utiliser-son-bain-de-bouche